Nouvelle mise à jour Google : Core Web Vitals

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Sommaire

Dès mai 2021, Google prévoit une nouvelle mise à jour portée cette fois-ci sur la qualité de l’expérience utilisateur. Pour se faire, 3 nouveaux KPIs nommés les Core Web Vitals seront pris en compte par Google.

Depuis 2009, le moteur de recherche souhaite rendre le monde du web plus rapide. Initialement, la rapidité du site était un petit élément de ranking. Mais voilà qu’il commence à prendre de plus en plus de place puisqu’il a un fort impact sur l’expérience utilisateur.

L’importance et l’impact de l’expérience utilisateur

Pour rappel, l’expérience utilisateur (aussi appelée UX) recouvre la façon dont un site web ou une application est perçue et ressentie par ses utilisateurs en fonction de ses qualités ergonomiques, de navigation et de contenu.

Mais pourquoi est-elle si importante ? C’est simple, personne n’aime naviguer sur une page web lente ayant chargé partiellement et ce malgré les nombreuses actualisations effectuées. Le réflexe de tout bon utilisateur serait de quitter la page sans plus attendre. A l’inverse, un site respectant les seuils préconisés par Google sera rapide et performant. Ainsi, en moyenne les utilisateurs sont 24 % moins susceptibles d’abandonner les charges de page (en quittant la page avant que le contenu n’ait été chargé)[1] lorsque le site est efficient.

Les Core Web Vitals : qu’est-ce que c’est ?

[1] Source : Blog Chromium

Le LCP (Largest Contentful Paint) se base sur le temps de chargement de l’élément principal de la page. Il peut s’agir par exemple de l’image la plus grande ou de la vidéo principale. Si cette dernière apparaît dans les 2.5 secondes qui suivent le début du chargement de la page alors ce critère est respecté. Il suffit de se fier à la première jauge ci-dessus pour savoir à quel moment il faut améliorer ce temps de chargement et lorsqu’il est totalement à revoir.

L’interactivité de la page est mesurée par le FID (First Input Delay) qui, cette fois va évaluer le délai entre le moment où l’utilisateur tente d’interagir avec une partie du site et le moment où l’interface est capable de répondre à cette demande d’interaction (Clic sur un bouton, lancer la lecture d’une vidéo…). Si cela se produit dans les 100 ms qui suivent le début de l’interaction alors la page bénéficie d’une bonne interactivité.

Enfin, le CLS (Cumulative Layout Shift) s’appuie sur le critère de stabilité visuelle et a pour but de mesurer la fréquence à laquelle les utilisateurs subissent des changements de mise en page inattendus. Nous avons tous (ou presque) déjà connu le décalage du contenu de la page au moment de cliquer, causé par l’apparition d’une publicité, par exemple. Résultat : on se retrouve à appuyer au mauvais endroit.

Afin de savoir où se situe son site, il est possible de mesurer les Core Web Vitals à l’aide de plusieurs outils. Parmi les principaux, nous pouvons citer la Google Search Console, Page Speed Insights, le Chrome UX Report, l’extension Web Vitals.

Quel impact pour le SEO ?

Google a confirmé que ces métriques d’expérience utilisateur seraient introduites en tant que signaux de ranking SEO. Précisons tout de même qu’il s’agira d’un facteur de ranking faible.

Cela signifie qu’un contenu pertinent et la popularité d’un site restent les facteurs essentiels de positionnement SEO.

L’expérience utilisateur, comme la vitesse des pages, servira donc uniquement de complément aux facteurs cruciaux.

Ainsi, dans le cas où deux pages sont similaires (en contenu, en popularité et ciblant la même requête) c’est celle qui chargera le plus vite et aura la meilleure expérience utilisateur qui sera mise en avant par l’algorithme de Google et par conséquent, classée plus haut dans les résultats.

Le poids de ces nouvelles métriques est donc à relativiser, néanmoins il est toujours bon d’en connaître l’existence d’un point de vue SEO.

Ordane
Ordane

Nos derniers articles

Contactez-nous

Bicycle

Envie de rejoindre la piraterie ?

Allez viens, on est bien.

Bicycle